Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

Webstory fait peau neuve

Webstory tourne la page et inaugure un tout nouveau site pour le printemps.

Découvrez-le en primeur!





Le site d’écriture romand

Les plus lues

La seconde-chance

Vous ne le saviez peut-être pas, mais en 2016 vous avez eu droit à un joli cadeau sous forme de te...

Le secret des îles Borromées

Ce matin, une surprise dans la boîte à lettres...

Le marché avec l’Avenir

Vous ne vous êtes jamais demandé si l’avenir était déjà écrit ? Tissé par des femmes de...

Histoires récentes

Limbes à Sion

Nouvelle écrite sur le thème “Entre terre et sel”. Les limbes : un monde parcouru d’ombres. ...

Lieux perdus

Nostalgie quand tu nous tiens... Sur le thème des Horizons disparus, trois lieux magiques que je n...

Le Bus

Prendre le bus c'est sympa..ou pas.

Actualités Webstory

2020 RDV 4 mars, Brasserie Montbenon

Notre rendez-vous à Lausanne entre 17 - 19h à la Brasserie de Montbenon!allée Ernest Ansermet 3

10/11/12.12.2019: Interview sur Radio-Cité

Interviews des lauréats par Gilles Soulhac, mardi 10, mercredi 11 et jeudi 12 décembre, à 8h10, 1...

2019: Témoignage de Marie Vallaury - 1e Prix

C’est la deuxième année que je participe au concours Webstory. L’année dernière, recevoir le...

Histoire du jour

l

Le rêve de Violetta (32) Le rêve de Rosalia par Anne-Marie Gabella

« En vérité je vous le dis, quiconque n’accueille pas le royaume de Dieu en petit enfant n’y entrera pas. » Evangile de Marc Chapitre 10 verset 16
L’opération a débuté depuis plus de deux heures et Rosalia, ivre d’angoisse et de fatigue, s’est assoupie dans son fauteuil après avoir vu défiler toutes les images de Daniel, depuis le jour de sa naissance. Lorsqu’elle l’a tenu dans ses bras pour la première fois, alors qu’il n’était pas encore vieux d’une minute, elle s’est sentie à tout jamais invulnérable. Entre elle et lui, surgissait une force que rien ne parviendrait à anéantir car désormais ils étaient distincts mais le lien qui les unissait provenait de la même source et ce petit être qui prendrait son indépendance resterait pour toujours né d’elle. La dimension nouvelle qu’il lui apportait faisait partie de son intimité la plus profonde que nul éloignement ne pourrait modifier. Savoir qu’il était vivant devenait le seul critère de sa propre intégrité. Et elle avait été très surprise de l’émotion qui l’avait saisie face à ce nouveau-né. L’idée qu’un jour l’armée viendrait le chercher pour en faire un soldat, pour lui apprendre à tuer ou à être tué l’avait profondément bouleversée et pourtant elle n’avait jamais eu de telles pensées car il n’y avait pas de militaire dans sa famille. Elle s’était sentie tellement solidaire de toutes les mères ayant vu partir leur fils au régiment que leur douleur était devenue la sienne.L’épreuve qu’elle traverse n’est plus virtuelle. Daniel va peut-être terminer là son parcours terrestre et dans un état d’épuisement total, sa mère cherche à imaginer sous quel aspect ressuscitent les corps. Nous nous reconnaitrons, paraît-il, dans l’au-delà. Rosalia croit à la résurrection des corps car elle est chrétienne et en a entendu parler dès son plus jeune âge. D’ailleurs, l’homme n’a-t-il pas detous temps eu cette croyance ? Les objets retrouvés 
Page 1 sur 7
r