Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Lunaba webwriter premium3088 vues

Créé le: 03.09.2013, édité le: 07.09.2013

J’aurais dû faire marche arrière… simple sentence encrée sur un post-it d’une chambre d’étudiante.

Aurélie pensait être arrivée au bout du chemin, de celui de l’apaisement. N’ayant aucune crainte de de tenir la main de son homme. Il n’était pas celui qui lui ferait du mal, il lui avait promis.
Elle s’était fait violence pour se laisser apprivoiser par ce prince d’apparat, certaine que sous l’habit de lumière se cachait un cœur ardent. Elle avait glissé sous le tapis du passé toutes les indélicatesses, les mensonges de ses amours trahis. Aurélie voulait juste reprendre le cours de sa vie avec un peu plus de ciel bleu à l’horizon…
Elle sentait en son ventre cette petite boule qui gravitait et prenait toute la place. Aurélie n’avait peur de rien, Damien allait la protéger, la réconforter, la soutenir, l’aimer au-delà des nuages et ne jamais lâcher sa main. Elle y croyait si fort à cette renaissance. Elle se devait d’exister après tout le mal enduré. Elle était plus forte aujourd’hui, son instinct animal si présent ne pouvait la tromper. C’était lui, son doux avenir.
Elle avait guetté dans son regard cette flamme qui fait vaciller la raison et tomber les remparts si bien ordonnancés. Aurélie détenait la clé qui décachèterait l’âme de cet étudiant. Il lui avait souri.
Quand les doigts de son amant virevoltaient dans sa chevelure rousse, une mitraille de frissons la plantait là au milieu de l’amphi. Telle une suppliciée qui ne reculait pas devant le sacrifice, Aurélie savait que son destin se nichait dans la paume de ce garçon. Peu importe où Damien l’emmènerait, elle le suivrait.
Page 1 sur 6 0 commentaire 1 2 3 4 5 6
r